opendataLes directeurs généraux des études et des statistiques sectorielles à la découverte de l’initiative
Il se tient les 04 et 05 mars 2015 à Ouagadougou, un atelier de formation sur l’initiative Open data (données ouvertes) au profit des directeurs généraux des études et des statistiques sectorielles. Organisé par l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication (ANPTIC) avec l’appui de ses partenaires, la Banque Mondiale et l’Open Data Institute (ODI), cet atelier vise à mettre les DGESS au diapason de l’information et de les sensibiliser aux différents enjeux et potentiels de l’ouverture des données pour un pays comme le Burkina Faso. La cérémonie de cet atelier s’est déroulée sous la présidence du secrétaire général du Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, M. Lamoussa OUALBEOGO.

Convaincu que l’accès aux données gouvernementales non sensibles peut contribuer à la création de richesse et à la transparence dans la gestion des deniers publics, notre pays s’est engagé, avec le soutien, de la Banque mondiale, dans l’initiative de l’ouverture des données, à travers le Burkina Open Data Initiative (BODI). L’objectif global de cette initiative, faut-il le rappeler, est de rendre les données accessibles à tous pour encourager leur réutilisation en vue de la création des services à valeur ajoutée.

Au Burkina Faso, les directions générales des études et des statistiques sectorielles sont le centre névralgique dans la gestion des données des différents ministères et institutions. Et la nécessité de leur implication dans la mise en œuvre de l’initiative des données gouvernementales ouvertes du Burkina (BODI) n’est plus à démontrer. Cet atelier de formation qui s’inscrit dans ce cadre va permettre aux différents DGESS de découvrir les différentes opportunités de BODI afin de mesurer leur concours dans la réussite totale de cette initiative.

A cet effet, durant les deux journées que va durer l’atelier, les formateurs qui sont les experts de la Banque mondiale et de l’ODI venus appuyer les techniciens de l’ANPTIC s’attèleront à :

  • Donner une vue d’ensemble du projet OPEN DATA,
  • Elaborer un cadre de travail adapté à l’OPEN DATA au Burkina,
  • Donner les bases de travail sur les différentes licences et certificats OPEN DATA qui pourront être utilisées dans le cas du Burkina ;
  • Initier les DGESS au Data Management ;
  • Identifier des potentiels jeux de données se trouvant dans les ministères et institutions ;
  • Etablir un chronogramme de collecte des données dans les ministères et institutions.

Le secrétaire général du Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, M. Lamoussa Oualbeogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier a invité l’ensemble des participants à la ponctualité, à l’assiduité et à être des forces de proposition car la réussite de cette initiative passe par la mobilisation, la coopération et l’intelligence collective des différents acteurs.

Aussi, a-t-il exprimé sa gratitude aux experts de la Banque Mondiale et de l’ODI dont l’apport considérable a permis la mise en œuvre du Burkina Open Data Initiative.

DCPM/MDENP

Agenda

info :
Vous devez publier un lien de menu vers le composant iCagenda!
Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Dernières Actualités

Dernières vidéos

Nos Partenaires

  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter
  • VTEM skitter
    VTEM skitter
    VTEM skitter